L’ébonite et son entretien pour le King of Pens

Attention, cet article concerne les King of Pens en ébonite sans laque urushi. L’ébonite est une matière poreuse qui nécessite un petit entretien éventuel alors que les modèles en ébonite recouvert de laque urushi doivent être simplement nettoyés avec un chiffon sec et ne doivent surtout pas faire l’objet d’un démontage du haut du capuchon comme décrit ci-dessous.

Quand on prend en main son stylo-plume en ébonite, il est noir brillant et l’on fait à peine la distinction entre le bloc plume en résine PMMA noire et le corps ou le capuchon en ébonite. L’ébonite est du caoutchouc sulfurisé ; il est tourné dans un bloc d’ébonite et nécessite beaucoup de matière, ce qui n’est pas le cas des résines injectées. C’est donc une matière haut de gamme et le tournage de la forme du stylo requiert un travail important.

Avec le temps, l’ébonite va se ternir et devenir gris mat : c’est normal ! Pour lui redonner un peu de son lustre, on peut le frotter avec un chiffon doux et une à deux gouttes d’huile d’olive. Il reprendra son aspect brillant. L’ébonite se comporte comme un cuir qui nécessite de temps à autre d’être nourri avec une matière un peu grasse.

Pour passer un chiffon sur tout le corps et le capuchon, vous pouvez sur les modèles en ébonite seule (sans laque urushi) dévisser le haut du capuchon pour enlever provisoirement l’agrafe du stylo ; vous la remettez en place ensuite après l’entretien.

KOP demonté

 

Précautions d’usage pour l’ébonite :

  • ne pas nettoyer à l’eau : ne surtout pas laisser le capuchon ou le corps dans l’eau pour nettoyer des traces d’encres. (seul le bloc plume peut être nettoyé à l’eau)
  • ne pas exposer au soleil : l’ébonite s’éclaircit au soleil ; si le stylo-plume reste pendant une longue durée (vitrine exposée au soleil) il y aura un effet de face claire et d’une face opposée plus sombre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *